LES IRREGULARITES DU CADRE LEGAL ELECTORAL DES ELECTIONS DE 2023: LA NON-PRISE EN COMPTE DE LA JEUNESSE COMME ELEMENT DE DISCRIMINATION
Par
Me MPIANA MALELA
Chercheur en droit électoral

Depuis plusieurs années, la République Démocratique du Congo a retifié plusieurs instruments juridiques internationaux qui prouvent les droit électoraux des jeunes dans un cycle électoral.
A travers plusieurs intruments juridiques nationaux et internationaux relatifs à la protection et à la promotion de la jeunesse ; la communauté internationale à proclamé les aspiration emblématiques de l'idée qu'esperent atteindre les Etats du monde pour leur progrès social

Depuis plusieurs années, la République Démocratique du Congo a retifié plusieurs instruments juridiques internationaux qui prouvent les droit électoraux des jeunes dans un cycle électoral.
A travers plusieurs intruments juridiques nationaux et internationaux relatifs à la protection et à la promotion de la jeunesse ; la communauté internationale à proclamé les aspiration emblématiques de l'idée qu'esperent atteindre les Etats du monde pour leur progrès social par l'instauration des meilleures conditions de vie juridique dans la plus grande liberté en faveur d'un univers intègre de toutes les couches sociales dans une approche participative qui puisse permettre aux jeunes de contribuer efficacement à la transformation des sociétés et pour la prospective des générations futures. Telle sont les résolutions proclamées par les peuples du monde, dans la charte des nations unies depuis 1945; la déclaration universelle aux droits de l'homme de 1948; la convention internationale sur les droits civils et politiques de 1976; la convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'encontre des femmes de 1979; la convention relative aux droits de l'enfant de 1989; du programme des objectifs du millénaire pour le développement de 200; ainsi que du programme d'action mondiale pour la jeunesse des nations unies de 200.
A l'aube des réformes électorales en République Démocratique du Congo et se fondant sur l'article 42 qui prévoit que " Les pouvoirs publics ont l'obligation de protéger la jeunesse contre toute atteinte à son développement intégral ", Les réseaux des jeunes trouvent nécessaire de proposer un guide référentiel commun qui tient compte de leurs desidératas
Réussir un processus électoral démocratique fait partie de la mise en place d'un système de gouvernement qui veille au respect des droits de l'homme, à l'Etat de droit et au développement des institutions démocratiques

Télécharger l'intégralité de l'article içi Cliquer içi pour voir le profil de l'auteur

PARTAGER